En vous inscrivant, vous pourrez

e-carnet

Renseigner l’e-carnet de santé de votre animal

Vous pourrez consulter les informations médicales de votre animal à tout moment et en tous lieux.

Nos horaires d'ouverture

lundi
08:30 - 12:00
14:00 - 18:00
mardi
08:30 - 12:00
14:00 - 18:00
mercredi
08:30 - 12:00
14:00 - 18:00
jeudi
08:30 - 12:00
14:00 - 18:00
vendredi
08:30 - 12:00
14:00 - 18:00
samedi
08:30 - 12:30
Fermé
dimanche
Fermé

Contactez-nous au 02 98 06 01 47

Autres informations

LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE DES RIVIÈRES EST SITUÉE À PONT-AVEN (29)L’accueilAu téléphone ou à la clinique des Rivières, nos assistantes vous ré... En lire davantage English English Français Français

Notre équipe à votre service

Blog

PREVENTION DE LA MALADIE RENALE DU CHAT

07/04/2022 (modifié le 07/04/2022) Conseils du vétérinaire
PREVENTION DE LA MALADIE RENALE DU CHAT

Avec l’allongement de l’espérance de vie des chats, l’apparition des maladies chroniques devient une réalité.

Parmi les pathologies les plus répandues, la Maladie Rénale Chronique (MRC), est la plus fréquente.

La MRC touche 10% des chats de plus de 10 ans et 30% des chats de plus de 15 ans.

La MRC désigne l’incapacité des reins à éliminer les déchets du sang et non l’incapacité à produire de l’urine. L chat continue donc à boire et à uriner plus que d’habitude car il souffre de déshydratation.

Les premiers symptômes sont la mauvaise haleine, la perte d’appétit ou un appétit capricieux et/ou un amaigrissement, une détérioration du pelage, de la fatigue, une déshydratation, des vomissements et diarrhées.

Il existe désormais une possibilité de diagnostic précoce avant l’apparition des premiers symptômes.

Ce diagnostic peu se faire à l’occasion d’une consultation de rappel vaccinal, par un examen sanguin et ce, dès l’âge de 7/8 ans.

L’examen sanguin a pour but de doser la SDMA (qui est un Marqueur) qui augmente dès qu’il y a 25% de perte de la fonction rénale.

Le diagnostic précoce de la maladie permet ainsi de traiter les causes sous-jacentes, mais également par des traitements et une alimentation adaptée, d’en ralentir l’évolution.

Et très important, il permet aussi d’adapter les protocoles anesthésiques lors de chirurgie et médicamenteux en cas de maladie.

Voir tous les articles
Clinique Vétérinaire des Rivières
2 Route des Rivières
Pont-Aven

Contactez-nous

* Champ obligatoire